Interview

Metronomy sur leur récent album 'Small World'

Métronomie

Metronomy est un groupe électronique anglais qui joue ensemble depuis une décennie et parvient toujours à créer des sons plus gros et meilleurs.

Nous avons rencontré Metronomy plus tôt cette année pour discuter de leur album Small World.

JOYEUX: Bonjour Joseph, Oscar, Anna, Olugbenga et Michael. Merci beaucoup d'avoir bavardé aujourd'hui, et un grand bravo pour votre 7ème album studio à venir, Petit monde. Vous travaillez ensemble en tant que collectif depuis 1999, ce qui est tellement merveilleux et tout un exploit. Quel est ton secret?!

MÉTRONOMIE : Salut! Eh bien, ce n'est pas tout à fait exact. Metronomy existe sous une forme ou une autre depuis 1999. Mais nous, en tant que groupe, sommes ensemble depuis 2010/11 environ. Encore une assez longue durée. Mais, j'imagine qu'après 20 ans ensemble, nous nous détesterons. Pour l'instant, on s'entend encore assez bien.

JOYEUX: Petit monde a été créé en 2020 – la tristement célèbre année des confinements et de la solitude. Pensez-vous que cela a influencé la nature réminiscente des morceaux sous une forme ou une autre ?

MÉTRONOMIE : Oui, absolument. Je ne voulais pas que ce soit un disque sombre, mais certainement, tout ce qui se passait à cause des confinements a eu une grande influence sur mon écriture. 

JOYEUX: Votre retour célibataire, Ça fait du bien d'être de retour (intelligent), a ce coup de poing à la Scissor Scissors, c'est un bop tellement contagieux ! Quelque chose a-t-il inspiré le retour synth-summer ?

MÉTRONOMIE : Je suppose que Scissor Sisters est un bon point de référence. Je voulais juste faire une chanson ouvertement joyeuse, presque écœurante, je pensais à des chansons comme Shiny Happy People de REM et Mrs Jones en comptant les corbeaux.

JOYEUX: Le clip vidéo, réalisé par Dreamjob, aborde le thème du jour de la marmotte, que vous décrivez tous avec tant d'humour. Je suppose que c'était une journée amusante sur le plateau de tournage de celui-ci ?

MÉTRONOMIE : Oui c'était une belle journée. C'était en fait la première fois que nous nous voyions tous depuis un certain temps. Mais, j'ai été assez énervé contre les réalisateurs car ils m'ont fait tomber à l'eau plus d'une fois.

JOYEUX: Le meilleur commentaire sur YouTube pour la vidéo indique que Metronomy peut vous faire sentir "heureux, triste et incertain en même temps". Est-ce intentionnel ? Si oui, comment jonglez-vous si efficacement avec les émotions conflictuelles ?

MÉTRONOMIE : Eh bien, je fais juste ce qui me vient naturellement, je n'ai pas vraiment de technique en soi. Mais je pense que la musique que j'apprécie contient souvent ce mélange de sentiments. Je pense que faire les choses instinctivement peut souvent être assez révélateur.

JOYEUX: Suivi unique Les choses iront bien est encore une autre piste convaincante contenant un pot bouillonnant d'émotions. Comment était l'expérience de revenir sur votre jeunesse pour écrire celui-ci?

MÉTRONOMIE : C'est probablement la dernière fois que je le ferai, pour être honnête. J'avais l'habitude de me sentir assez proche de mon moi d'adolescent, mais maintenant je pense qu'il est temps de laisser tomber ! En fait, j'ai passé un moment très amusant à l'adolescence… ce qui est une chance. Donc, je repense à cette époque avec beaucoup d'émotion. Mais maintenant j'ai des enfants et je me rends compte qu'ils sont bien plus proches de l'adolescence que moi. Il est donc temps de grandir. Alors peut-être que cette chanson est une sorte d'adieu à ces jours grisants.

JOYEUX: Dans le clip vidéo, il y a quelques références de groupe effrontées, d'une affiche Soundgarden à la pochette de l'album Blood Sugar Sex Magix de Red Hot Chilli Pepper. Nirvâna aussi ! Ces groupes ont-ils été une partie formatrice de votre adolescence ?

MÉTRONOMIE : Oui totalement, j'étais un grand fan de ces trois-là. Green Day et Weezer auraient également pu être là.

JOYEUX: Joseph, vous décrivez la vidéo comme une « sorte de pseudo-séance de thérapie par jeu de rôle au cours de laquelle nous revoyons tous notre identité d'adolescent. Tout le monde s'est retrouvé plus balafré qu'avant… à part Michael et ses putains de cobayes ». C'est hilarant, mais aussi, je pense, assez révélateur. Des théories sur les raisons pour lesquelles les souvenirs d'adolescence sont si atrocement vifs pour tant de gens ?

MÉTRONOMIE : C'est probablement lié aux hormones. Mais c'est une période où vous essayez tant de choses pour la première fois. Pour cette raison, je pense que les choses se logent dans votre tête. Cela dit, mes vingt ans ont été assez mémorables pour des raisons similaires. Je suppose qu'en fin de compte, ce n'est que de la jeunesse, n'est-ce pas ? Tout va bien quand on est jeune. La jeunesse est gaspillée sur les jeunes, etc.

JOYEUX: Les paroles de clôture, "J'essaie d'oublier que je n'étais que ton amant" frappent comme un camion! Qu'espérez-vous que les auditeurs retirent de ce morceau, et dans une plus large mesure, Petit monde?

MÉTRONOMIE : J'espère que cela donne de l'espoir aux gens. Comme, je sais que le monde semble parfois absolument terrifiant, pour être juste, il EST terrifiant. Mais, il y a encore beaucoup de bonnes personnes avec qui partager des expériences édifiantes. J'espère donc que le disque aidera les gens à oublier les mauvaises choses pendant un court moment.

JOYEUX: Merci beaucoup pour votre temps, et tout le meilleur pour la sortie de l'album !

 

Petit monde est dehors maintenant.

Photos fournies.