Interview

Regurgitator est prêt à faire du rock au festival River Sounds : « On dirait une sorte de rêve magique »

Alors qu'ils se préparent à faire la une du festival River Sounds 2022, nous discutons avec Regurgitator de leur retour épique aux spectacles en direct et de la nouvelle musique à l'horizon : « Je me pince encore. Nous sommes tellement chanceux.

De retour plus grand et meilleur que jamais, Régurgitateur sont en tête d'affiche du retour tant attendu de Festival des sons de la rivière cette année. Les légendaires rockeurs australiens ont passé la première moitié de 2022 en tournée à travers le pays, célébrant le 25e anniversaire de leur album primé à l'aria, TuPlang.

En plus de prendre des pauses liées à Covid qui ont commencé en 2019, le groupe s'est lancé dans un certain nombre de nouvelles entreprises créatives depuis la dernière fois que nous les avons rencontrés, notamment en lançant un album pour enfants, en voyageant à travers le monde et en écrivant de nouvelles musiques pour un prochain album.

Maintenant, avant leur performance en tête d'affiche au festival River Sounds samedi prochain (20 août), nous nous sommes assis avec le bassiste, Ben Eli et le leader, Quan Yeomans, pour discuter de Regurgitator's "magique" retour aux spectacles post-Covid, nostalgie adolescente évoquée par le rock des années 80, les joies d'embrasser votre enfant intérieur et de nouvelles musiques à l'horizon.

JOYEUX: River Sounds démarre très bientôt. Ça fait quoi de monter enfin sur scène au festival après trois faux départs grâce au Covid ?

BEN : C'est marrant hein ? Après Covid, vous vous attendez en quelque sorte à ce qu'aucun spectacle ne se produise, alors quand ils le font, cela ressemble à une sorte de rêve magique où tout se passe bien et vous vous êtes souvenu de mettre votre pantalon lorsque vous avez quitté la maison… et vous avez effectivement volé et ne tombe pas du ciel.

QUAN : Je me sens comme à peu près tout le monde dont les plans ont été piétinés par un groupe de petits gars vraiment agressifs avec des complexes de petit homme autoritaires. Je suis très heureux que ces luxes sociaux que j'ai peut-être auparavant pris pour acquis soient à nouveau disponibles.

JOYEUX: La nostalgie des années 90 est très présente sur la scène musicale en ce moment. Vous avez mentionné dans le passé que Unité était votre préféré parmi les trois albums que vous avez lancés à cette époque. C'est devenu un classique intemporel absolu, avec beaucoup de groupes émergents en Australie qui adoptent ce son dans de nouvelles versions en ce moment. Qu'est-ce que tu préfères dans cette époque du rock alternatif ? Est-ce excitant de voir des artistes prometteurs revisiter ce son ?

BEN : Je regarde en arrière avec de bons souvenirs de cette période de nos vies. Les sons de cette époque avaient définitivement une grande énergie à ce sujet. Les guitares déformées, les rythmes rapides et la plongée sur scène étaient toujours une chose. Puis nous avons changé notre direction avec Unité et a consciemment opté pour une ambiance des années 80. Nous étions adolescents dans les années 80, donc ce son est pour nous un voyage de rêve romantique à coup sûr. C'est un style que tout le monde aime. Tout cet argent et cette cocaïne qui ont servi à produire des classiques intemporels trouvent un écho chez les jeunes et les moins jeunes. Qu'est-ce qu'il n'y a pas à aimer à cette époque ?

QUAN : J'ai apprécié l'engagement envers les sons de caisse claire merdiques et les tenues de scène confortables… J'adore voir l'énergie débridée que les jeunes artistes apportent à la scène et les règles de Baker Boy ! En rejouant récemment, j'ai réalisé à quel point il est agréable de renouer avec de vieux visages et des sons du passé. Je reçois totalement le voyage nostalgique. C'est une indulgence douce-amère à savourer en vieillissant. Toutes les personnes sur lesquelles vous avez marché pour arriver au sommet, sourient et saluent lorsque vous redescendez l'échelle en les dépassant sur votre chemin de retour dans l'abîme infernal de l'obscurité.

JOYEUX: Vous avez pris une nouvelle direction créative en 2019, avec le lancement d'un album jeunesse, L'album vraiment vraiment vraiment vraiment ennuyeux. Qu'est-ce qui a inspiré cette décision de commencer à écrire de la musique pour les enfants ?

BEN : En tant que groupe, nous avons tous des enfants. Nous avons écrit beaucoup de chansons avec nos enfants, et je suppose que l'album était un véhicule pour conduire toutes ces chansons - aller au parc, rendre visite à Nana, aller au café, etc. Ce n'est pas quelque chose que nous avons l'intention de faire pour toujours, c'est était un moment dans le temps, je suppose. C'était un projet super amusant cependant, inventer tous les personnages et embrasser pleinement notre état d'enfant juvénile était hilarant. En tant que messieurs plus âgés, c'est une chose super amusante à faire à coup sûr.

QUAN : Je crois que nous avons tous réalisé que nous nous ennuyions tous vraiment vraiment vraiment et aussi les papas. La musique pour enfants semblait être une conclusion naturelle.

JOYEUX: Vous avez fêté le 25e anniversaire de votre album primé à l'aria, TuPlang cette année, jouant des spectacles à travers l'Australie. Qu'est-ce que ça fait de jouer ces morceaux en live aujourd'hui ?

BEN : Oh oui! C'était tellement amusant! La musique a l'étrange capacité de vous téléporter dans le temps.

QUAN : Cela me rappelle à quel point mon lieu de travail de jeunesse était bruyant sans vergogne. Des cris sans fin et une utilisation excessive de la distorsion. À bien des égards, jouer les vieux disques, c'est comme jouer à des déguisements et faire semblant d'être votre moi plus jeune et plus belliqueux. C'est vivifiant !

JOYEUX: Vous sentez-vous toujours connecté à eux de la même manière que lorsque vous les avez écrits ?

BEN : Jouer et chanter physiquement ces chansons me ramènent à cette période de ma vie. Toutes les pensées et tous les sentiments reviennent… les souvenirs d'amours perdues et d'émotions accablantes prennent le dessus lors de l'exécution de ce disque. Comme regarder dans un vieil album photo qui est câblé dans votre cerveau sans aucun avertissement de déclenchement.

QUAN : Oui et non. C'est un étrange instantané de votre propre cerveau à un moment très différent de la vie. Vous vous souvenez de la façon dont il réagissait autrefois - sa vitesse de fonctionnement autrefois désespérée et ses besoins effrayants. De temps en temps, j'ai l'impression de couvrir la musique d'un étranger, genre, c'est quoi cette merde, qui a écrit ça et pourquoi ?? Surtout, je suis simplement reconnaissant de pouvoir continuer à faire un travail aussi surréaliste et amusant.

JOYEUX: Y a-t-il de la nouvelle musique en préparation ?

BEN : C'est marrant que tu mentionnes ça. Nous écrivons et enregistrons notre premier album depuis des années. C'était vraiment génial de faire une pause au cours des dernières années de covid. Cela vous fait vraiment apprécier d'être dans un groupe et de faire ce que nous faisons. Nous avons eu tellement de chance d'avoir ce groupe. Nous avons beaucoup de gratitude pour toutes les personnes qui nous ont soutenus au fil des ans et nous ont permis de faire ce que nous faisons dans la vie. Je me pince encore. Nous sommes tellement chanceux.

QUAN : Oui. Nous grignotons. Nous avons récemment eu une courte session d'enregistrement dans le Queensland, ce qui était une bonne façon de se remettre en selle avant de retomber et de casser des ligaments vitaux. Je dois dire que je suis absolument ravi de jouer à Bellingen. C'est une belle ville et grignoter un malawach de Zaatar sur la rive du fleuve, suivi d'une visite au Bellingen Gelato Bar l'été dernier compte comme un souvenir que je serais heureux de répéter encore et encore !

JOYEUX: Merci pour ce bavardage!

Le festival de musique de trois jours River Sounds débutera la semaine prochaine, du 19 au 21 août, au Bellingen Showgrounds en Nouvelle-Galles du Sud. Prenez vos billets ici.

Regurgitator occupera la scène principale le samedi 20 août, aux côtés de Garçon Boulanger, Alex l'astronaute et plus. Vérifiez gamme complète ci-dessous.

SCÈNE PRINCIPALE RIVER SOUNDS

RÉGURGITATEUR
GARÇON BOULANGER
ALEX L'ASTRONAUTE
MALADROIT
BOIS DE DALLAS
JÉRÔME FARAH
JOLI BISCUIT
RÉSINCHIENS
STONEFEILD
FRUITS DU SOLEIL
TEEN JESUS ​​& LE JEAN TEASERS
LE BON AMOUR
LES YEUX PARESSEUX
LES MÉCHANTS
LES TÊTES D'ÉPINGLE
LE RÉGIME
LES MARGUERITES TACHÉES

 

Interviewé par Amy Davidson.

Photos par Amy Halpin Imagerie.