Interview

Le leader des Verts Adam Bandt sur son amour peu connu pour la house music allemande

Vous connaissez probablement Adam Bandt en tant que leader des Australian Greens, mais saviez-vous qu'il est aussi un grand fan de house music ?

De nombreux politiciens australiens se sont essayés au DJing. Vous avez probablement déjà vu Albo s'éclater sur les platines, ou les griffonnages de journaux de John Howard DJing « like a mad c*nt ». Mais le leader des Verts, Adam Bandt, a une véritable passion pour la house music allemande, et nous voulions tout savoir sur son passe-temps peu connu.

Adam Bandt

JOYEUX: En tant que politicien, votre journée doit commencer assez tôt, avez-vous des routines pour vous hype chaque matin ?

ADAM: J'essaie de commencer la plupart des matinées par une course - cela m'aide à garder mon énergie pendant de longues journées et a également été très utile pour ma santé mentale pendant les longs confinements pandémiques.

Courir est essentiellement le seul moment où je peux écouter de la musique seul, donc je vais soit mettre en file d'attente de nouvelles versions, soit plonger dans l'une des quelques listes de lecture. Par une matinée ensoleillée avec un léger frisson dans l'air, cette liste de lecture remonte le moral et m'aide à maintenir le rythme

JOYEUX: Nous avons entendu dire que vous aimiez essayer un peu de house music allemande. D'où vient votre amour de la maison ?

ADAM: Oui! Il y a quelque chose que j'aime vraiment dans la house mélodique, basse ou sans voix, d'Allemagne. Des labels comme Kompakt, Pampa, Smallville et Dial le font vraiment pour moi. Un ami me l'a fait découvrir il y a près de deux décennies, et les heures d'inactivité dans les magasins de disques et Beatport ont comblé les lacunes. Les festivals ici et à l'étranger à l'époque où j'étais avant le Parlement étaient aussi très amusants. Ces gars-là sont en rotation assez élevée pour moi en ce moment.

JOYEUX: Et tu étais un peu DJ ?

ADAM: Haha, ouais. Je ne veux pas mettre les attentes de qui que ce soit trop haut ! J'avais l'habitude de faire des sets occasionnels lors de soirées entre amis et dans le salon. J'ai quelques platines Technics 1200 qui ramassent la poussière dans la salle de devant car c'est un peu plus calme pour moi sur le front des fêtes depuis que je suis devenu le leader des Verts et que j'ai des enfants.

Mes compétences en beat matching étaient assez moyennes, donc je pense que cette fois j'investirais dans une sorte de contrôleur et laisserais les machines faire le travail. Je le referais sans hésiter, j'adorerais m'y remettre.

JOYEUX: Qu'as-tu écouté d'autre dernièrement ?

ADAM: Le reste du temps, mes jeunes enfants décident à peu près ce que nous écoutons. Je connais bien plus de chansons de Katy Perry que ce qui est sain. Heureusement, les enfants viennent de prendre goût au Khruangbin, ce que j'encourage fortement, notamment en les emmenant les voir en décembre. Je reviendrai sur ce que c'est que d'aller au Sidney Myer Music Bowl avec un enfant de 6 et 7 ans.

JOYEUX: Quelle est la longueur idéale d'un banger de club, et quand la goutte arrive-t-elle ? Ou préférez-vous que vos morceaux soient gratuits ?

ADAM: Ah la grande question ! Le DJ de Melbourne Mike Callander a récemment joué ce morceau incroyable Bouche à bouche par Audion, un ancien que je n'avais jamais entendu auparavant, ça dure presque 13 minutes, et on a l'impression que la grosse goutte est toujours sur le point d'arriver mais jamais tout à fait. C'est immensément satisfaisant.

JOYEUX: Si les Verts organisaient un festival de musique, qui serait la tête d'affiche ?

ADAM: Haha eh bien, si j'avais quelque chose à voir avec ça, je pousserais pour une énorme programmation locale. Tant de mes amis et bénévoles ont perdu des concerts à cause de COVID, ont vu leurs plans de tournée interrompus, ont perdu leur élan et bien sûr ont perdu des revenus.

Je chercherais donc un gros line-up (avec une rémunération généreuse !) pour des artistes locaux comme King Stingray, Camp Cope, Emma Donovan and the Putbacks, Cable Ties, Paul Dempsey, The Merindas, Gretta Ray, Cash Savage & the Last Boissons, JAZZ Party… Ce serait un bon festival.

Adam Bandt

JOYEUX: L'élection de 2022 a été énorme pour les Verts. Quels sont les aspects des résultats qui vous enthousiasment le plus ?

ADAM: Il y a tellement de choses à être inspirées en voyant les gens rejeter la politique du statu quo. Nous avons couru sur un message sans équivoque d'action climatique et d'action contre les inégalités, et nous avons été récompensés par une part énorme des votes dans tout le pays.

Je suis ravi de nous voir sortir de toute urgence du charbon et du gaz dans les prochaines années. Je suis également ravi de voir ce qui arrivera aux personnes qui ont fait les choses dures sous la Coalition pendant trop longtemps, y compris les locataires, les artistes, les travailleurs occasionnels et les personnes sur Centrelink. Nous avons des plans entièrement chiffrés pour taxer les milliardaires et les grandes entreprises et utiliser cet argent pour reconstruire les services essentiels, ainsi que pour financer la transition vers les énergies renouvelables. On peut donc dire que je suis assez excité de retourner au Parlement et de me mettre au travail.

JOYEUX: Et enfin, je voulais vous demander, quelles tendances voyez-vous dans la musique au cours des 3 prochaines années ?

ADAM: J'ai hâte de voir la musique que les gens font sortir des blocages pandémiques et entrer dans ce prochain territoire inexploré. Je sais que nous en avons tous marre des temps sans précédent, nous souhaitons tous à nouveau des temps précédents, mais tout ce que les artistes font de ce moment et des années à venir nous aidera à comprendre qui nous sommes et, espérons-le, à tracer une ligne là où nous avons besoin aller.

Les trois prochaines années seront cruciales pour que l'humanité agisse sur la crise climatique, et les artistes seront essentiels pour construire les mouvements communautaires qui obligent les gouvernements à agir. Je me battrai au parlement, mais j'ai besoin de vous tous pour vous battre dans votre musique, dans vos événements, dans votre écriture, dans vos communautés. Vous rendrez le changement inévitable, et j'ai hâte de le voir.

Jetez un coup d'œil à la liste de lecture de la fête d'Adam ci-dessous.

Photos fournies

Interview de Lochie Schuster