Actualités

Poutine accepte l'invitation au sommet du G20, Zelensky également invité

Si Poutine assiste au sommet, ce sera la première fois qu'il rencontrera Joe Biden face à face depuis le début de la guerre russo-ukrainienne.

Le président russe Vladimir Poutine et ses Homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ont tous deux accepté des invitations pour assister au sommet du G20 en Indonésie cette année.

Plus tôt ce matin, l'actuel président du G20 et président indonésien, Joko Widodo, a confirmé que Poutine lui avait personnellement dit qu'il participerait au sommet de cette année à Bali.

Joko Widodo Vladimir Poutine
Le président indonésien Joko Widodo rencontre Vladimir Poutine en 2014 | Crédit : Mikhail Klimentyev/TASS

Zelensky a également reçu une invitation à assister à l'événement, mais il n'a pas encore été confirmé s'il y participera ou non.

Non seulement ce serait la première rencontre en personne entre Poutine et Zelensky, mais ce serait aussi la première fois que Vladimir Poutine rencontrerait Joe Biden depuis que le président russe a envahi l'Ukraine.

Cela risque d'être un peu tendu, car il y a quelques jours à peine, le président américain appelait à interdire à la Russie d'assister aux événements du G20, une demande que l'instance a décidé de ne pas accepter.

Maintenant, au cas où vous vous demanderiez ce que le sommet du G20 a même is, c'est essentiellement un groupe de 19 pays plus l'Union européenne (d'où les 20 dans le nom), qui se réunissent pour discuter de l'économie mondiale et d'autres problèmes majeurs tels que le changement climatique.

Les pays participants sont l'Argentine, l'Australie, le Brésil, la Grande-Bretagne, le Canada, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Inde, l'Indonésie, l'Italie, le Japon, le Mexique, la Russie, l'Arabie saoudite, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, la Turquie, les États-Unis et l'UE, tandis que L'Espagne a été invitée en tant qu'invité permanent.

Parmi les membres du G20, la Chine, l'Inde, l'Indonésie et l'Afrique du Sud sont les seuls pays à ne pas imposer de sanctions à la Russie à la suite de l'invasion ukrainienne.

Le sommet débutera le 15 novembre de cette année.